BLOG OXYGENE

Le bilan coté de l’inclusion parentale

Nous y voici, nous sommes de nouveau confinés ! Ce fichu virus ne nous aura laisser finalement que peu de répit !  

Mais comme après chaque crise, il y a un changement ou du moins une possibilité de changement. Le premier confinement nous a peut-être permis de prendre le temps pour se questionner sur nous-même, sur notre famille, sur nos institutions. Profitons de ce second confinement pour continuer à réfléchir sur nos pratiques ! 

Durant le premier confinement, lors du télétravail, nos divers systèmes se sont vus entremêlés, leurs frontières devenant un peu plus perméables. La limite entre le privé et le professionnel a été ébranlés pour les professionnels. Nous sommes rentrés un peu plus dans l’intimité des familles et en retour, pour la première fois, à travers l’écran de notre ordinateur, nous avons montré un peu de notre intimité.

Il est alors apparu une nouvelle relation entre familles et professionnels, plus humaine, plus authentique.  

C’est dans cette interstice que nous avons pu tous ensemble, familles, nous en tant que personne et professionnel activer de nouvelles ressources et développer de nouvelles compétences.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.