Plan de Continuité de l’Activité de L’IME

Depuis 4 semaines maintenant, la FONDATION OVE a mis en place le Plan de Continuité de l’Activité pour permettre aux personnes en situation de handicap suivies par les établissements et services d’être accompagnées au mieux tout au long de cette crise sanitaire.

Concernant l’IME Yves FARGE, cela se décline de façon très concrète par des prestations au plus proche des besoins de nos usagers mais à distance…

Une « cellule de crise » composée de l’équipe de direction élargie se réunie chaque semaine, les mardis et vendredis par visio-conférence, pour tenir à jour un tableau de suivi des besoins des usagers et des actions mises en place.

Chaque professionnel éducatif, thérapeutique et pédagogique s’est vu attribué une « référence Covid-19 » de trois ou quatre familles avec qui il maintient un lien téléphonique et numérique plusieurs fois par semaine pour recueillir les besoins des jeunes et de leurs proches aidants (familles, lieux de placement, partenaires sociaux, etc…). Il doit ensuite faire remonter ces informations à l’équipe de direction qui priorise les réponses à apporter et les décline en modalités d’actions.

Ainsi, la quasi-totalité des besoins des usagers peuvent être pris en compte.

A l’heure actuelle, les 96 usagers suivis par l’établissement bénéficient donc d’un accompagnement adapté et étayant. Les demandes principales recensées portent sur :

-Un apport pédagogique par les enseignants spécialisés de fiches de travail individualisées renouvelées chaque semaine.

-Un soutien éducatif par des échanges téléphoniques et par l’envoi de documents adaptés.

-Le maintien ou la mise en place de nouveaux suivis thérapeutiques par téléphone par notre équipe de soins.

Le maintien du lien grâce au Conseil de la Vie Sociale est également un point fort pour continuer à faire vivre la parole des usagers dans l’IME dans cette période de confinement.

La fracture numérique et les conditions sociales précaires de certaines familles suivies dans ce bassin Est de la Métropole Lyonnaise nous demandent d’adapter nos pratiques au quotidien et d’innover en termes de supports de communication.

Toutes ces actions sont possibles grâce à une réactivité importante des services du siège de la Fondation (DSI, DRH, etc…) que nous remercions.

Bon courage à tous et n’hésitez pas à nous contacter pour des partages d’expériences, nous sommes preneurs…

Une sortie au musée

2Le Mardi 7 octobre 2014 nous sommes allés au musée de la miniature et du cinéma a saint jean. C’est un musée où sont exposés des objets et des décors afin de réaliser les effets spéciaux des films. Il y a une salle interdite aux enfants, car a l’intérieur il y a des corps, du sang et des squelettes.
Ce qui nous a le plus plu c’est la reine Alien. D’abord il y a un bruit de chaines, la pièce est toute sombre.Et d’un coup , quand on rentre dans la salle on découvre un grand monstre dans une cage enchainé et qui bouge. Lire la suite

American History X

Ce film raconte l’histoire de personnes qui sont racistes.

 

1

Le héros Derek est devenu néo-nazi après que son père pompier ait été tué par des noirs.Suite à un pari entre les néo-nazis et les noirs ,ces derniers qui ont perdus volent la voiture de Derek par vengeance. Il les tue et Derek va en prison. Il rencontre d’autres néo-nazis mais mais il s’aperçoit qu’ils font du trafic de drogue avec des mexicains.
Il commence alors à devenir ami avec un homme noir . Celui-ci à été puni de six ans de prison pour avoir volée une voiture alors que Derek a pris trois ans pour avoir tué trois personnes. Derek comprend que les personnes de couleurs sont rejetées. C’est de l’injustice. Comme Derek se retourne contre son groupe, il se retrouve tout seul.
Seul son ami de couleur accepte de le protéger de la violence en prison. Derek sort de prison, et essaie de convaincre ses anciens amis de changer d’idées Il tente d’éloigner son petit frère de ce groupe néo-nazi.
Malgré ce changement d’idée, un groupe d’hommes noirs veut se venger et ils tuent le petit frère de Derek. Finalement, ce film nous montre qu’il y a des gentils et des méchants de toutes les couleurs et de toutes les nationalités.

Il faut se respecter les uns les autres.

Maylis, Sounda,Dharni, Maxime, Mimoun, John et Renato

Les p’tits cinéphiles

Le p’tit club des cinéphiles

Chaque mois le groupe des p’tit cinéphilesjuno

 

se retrouve pour découvrir un film et débattre dessus. Ce mois ci nous vous parlons de Juno.

Juno est une comédie dramatique.Réalisé en 2007 par Jason Reitman. Une jeune fille qui a 16 ans a couché avec un garçon, est tombée enceinte. Elle hésite à avorter.. Elle décide finalemennt de faire adopter son futur enfant.Ce film nous a plus car il est triste et joyeux en même temps.

Notre avis sur le film :

Ce film nous a fait rèfléchir sur les grossesses accidentelles ,l’adoption et la stérilité. On a pas tous le même avis et on a organisé un débat pour savoir si Juno devait où non garder son enfant. On a fait 2 équipes et on a essayé de trouver des arguments.

Nous vous le conseillons !

La bande annonce…. ici

 

ou là… http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=18791615&cfilm=121167.html
Maylis, Mimoune, Maxime, Souda, Darhni , John et Renato

Le Cycle Projet visite l’ESAT Robert lafon

Nous avons visité l’ESAT Robert Lafon à Villeurbanne. Un ESAT est un Établissement de Service d’Aide par le Travail.
Il accueille des personnes adultes en situation de handicap.
Pour travailler en ESAT, il faut déposer un dossier à la Maison Départementale pour les Personnes Handicapées (MDPH) pour obtenir l’Allocation Adultes Handicapées et la reconnaissance de travailleur handicapée.

Dans cet ESAT, il y a différents ateliers : couture, conditionnement, publipostage, démontage d’ordinateur, blanchisserie. L’ESAT travaille pour des clients comme : La Poste, Renault Trucks…
C’était une visite intéressante. Nous aimerions visiter d’autres ESAT, pour comparer les ateliers.
Rayanne, Yanisse, Jonathan, Mailys, Dharni