L’appartement éducatif s’agrandit et change de nom…

Depuis le 4 janvier, Ophélie, Taissir, Pierre, Nicolas et Jordan, anciens internes de l’institut Lonjaret sont désormais installés à l’appartement Charcot. Ce dispositif s’est agrandi car il regroupe les appartements existant rue Ducroizé à Villeurbanne et un nouvel appartement situé au 104 rue du Commandant Charcot à Lyon 5 ème. 5 jeunes sont accueillis dans ce nouvel espace d’une capacité de 6 places, et 3 dans les locaux de Ducroizé.

AJL

 

L’ensemble de cette plate-forme s’appelle maintenant, Appartements Jean Lonjaret. L’équipe de professionnels a été renforcée avec l’arrivée de nouveaux éducateurs et un surveillant de nuit.

L’appartement Jean Lonjaret a une capacité de 19 places. Il accueille à la fois des jeunes du SSEFS recteur Louis et de la nouvelle SEES Champagnat.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Ses objectifs sont d’offrir un cadre éducatif sécurisant, structurant et contenant, de favoriser le développement de l’autonomie au travers de modules d’accueil progressifs (collectifs et semi-autonomes) et d’ouvrir au monde extérieur, à la Cité.

 

AJL2

 

Paroles des jeunes :

Nous sommes 5 jeunes entre 16 et 20 ans et nous sommes arrivés le lundi 4 Janvier 2016 à l’appartement éducatif rue Charcot à Lyon 5ème. Nous sommes très contents d’être là, l’appartement est très beau.

Nous restons 4 soirées, nous prenons le bus tout seul pour aller de la SEES à l’appartement. Nous apprenons à préparer des repas tous les jeudis, à nous occuper de notre linge et à utiliser la machine à laver. Nous apprenons également à connaître le quartier.

On peut faire aussi des sorties en soirée, nous sommes allés voir, en bus et tramway, un match de l’OL dans le nouveau stade à Décines, c’était super !

 

AJL3

Baroud d’honneur pour le château Lassalle

Sanstitre2

 

L’institut Jean Lonjaret, anciennement CROP de Châtillon, a fermé ses portes le 23 décembre après plus de 59 ans d’activité ; l’établissement avait accueilli les premiers enfants sourds le 17 novembre 1956.
Pour honorer cette belle histoire, une soirée souvenirs a permis de réunir, fin novembre, d’anciens élèves et professionnels.
Plus de 150 personnes ont répondu présents, reçus dans le château illuminé de mille lumières.
Yves Béroujon a retracé les différentes étapes qui ont marqué la vie du site, puis ont suivi des témoignages émouvants et poignants d’anciens élèves: certains n’étaient pas revenus depuis les années 60…!!! Marc et Martine, présents en 1956 à l’ouverture de l’établissement, se sont reconnus sur la grande photo, ornant le mur d’entrée de l’institut, où sont attablés 2 enfants, avec autour d’eux, Mme Borel Maisonny, Mr Lonjaret et Mr Ramel. (voir ci-dessous)
Jusque tard dans la soirée, photos, films ont permis à chacun de partager des souvenirs.
Oui… une grande fête qui clôture une belle histoire !

 

Sanstitre5     Sanstitre4

 

Sanstitre3     Sanstitre1

Baroud d’honneur pour le château Lassalle

Sanstitre2

 

L’institut Jean Lonjaret, anciennement CROP de Châtillon, a fermé ses portes le 23 décembre après plus de 59 ans d’activité ; l’établissement avait accueilli les premiers enfants sourds le 17 novembre 1956.
Pour honorer cette belle histoire, une soirée souvenirs a permis de réunir, fin novembre, d’anciens élèves et professionnels.
Plus de 150 personnes ont répondu présents, reçus dans le château illuminé de mille lumières.
Yves Béroujon a retracé les différentes étapes qui ont marqué la vie du site, puis ont suivi des témoignages émouvants et poignants d’anciens élèves: certains n’étaient pas revenus depuis les années 60…!!! Marc et Martine, présents en 1956 à l’ouverture de l’établissement, se sont reconnus sur la grande photo, ornant le mur d’entrée de l’institut, où sont attablés 2 enfants, avec autour d’eux, Mme Borel Maisonny, Mr Lonjaret et Mr Ramel. (voir ci-dessous)
Jusque tard dans la soirée, photos, films ont permis à chacun de partager des souvenirs.
Oui… une grande fête qui clôture une belle histoire !

 

Sanstitre5     Sanstitre4

 

Sanstitre3     Sanstitre1