GPEC à la Fondation OVE

La Gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences (GPEC) est une gestion anticipative et préventive des ressources humaines, fonction des contraintes de l’environnement et des choix stratégiques de l’entreprise. C’est aussi une obligation de négociation triennale qui doit permettre d’éviter les restructurations brutales ou trop contraintes.

La GPEC est composée par l’ensemble des démarches, procédures et méthodes ayant pour objectif de décrire et d’analyser les divers avenirs possibles de l’entreprise en vue d’éclairer, d’analyser et d’anticiper les décisions concernant les ressources humaines..

On peut tenter de définir la GPEC comme :

1- une gestion anticipative et préventive des ressources humaines,

2- visant à détecter et à résoudre en amont des questions relatives à l’évolution des  métiers, des emplois et des compétences,

3- (en) fonction des contraintes de l’environnement de l’entreprise et de ses choix stratégiques,

4- adaptée aux spécificités de l’entreprise, aux enjeux de ses acteurs, et  proportionnée à ses ressources,

5- outil de gestion impliquant les responsables opérationnels et l’encadrement de  proximité, et outil de dialogue social avec les représentants du personnel,

6- comportant un volet prospectif sur les métiers, les emplois et les compétences en terme de contraintes ou d’opportunités

7- définissant des règles, des moyens et des outils de gestion facilitant l’ajustement des besoins et des ressources et incluant un volet individuel pour aider chaque salarié à être acteur de son parcours professionnel. 

  • Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences

La GPEC n’est pas nouvelle, déjà, l’accord national interprofessionnel (ANI) du 10 février 1969 indiquait : “Les entreprises doivent jouer leur rôle dans la politique de sécurité d’emploi. Elles doivent s’efforcer de faire des prévisions de façon à établir les bases d’une politique de l’emploi, intégrer dans l’étude des opérations de fusion, concentration et restructuration, les incidences prévisibles en ce qui concerne l’emploi et préparer les solutions permettant de réduire les licenciements notamment par un effort de formation facilitant les mutations internes.”

  • Souci d’anticipation

Cette exigence de mettre en place dans les entreprises une politique de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences a été réaffirmée par le législateur et constitue, à vrai dire, un fil conducteur assez éclairant  de plusieurs thématiques d’emploi et de formation (formation par alternance, orientations annuelles et générales de la formation professionnelle, plan de développement des compétences, professionnalisation, emploi des séniors…).

  • Aujourd’hui à la Fondation OVE

Employeur de l’économie sociale, les problématiques d’emploi sont aussi des problématiques qui traversent les activités médico-sociales de la Fondation OVE.

Technique essentielle de la gestion des ressources humaines dans l’entreprise, la conception d’une GPEC peut se définir pour la Direction Générale d’OVE comme la mise en œuvre et le suivi de plans d’actions cohérents :

– visant à réduire et à accompagner de façon anticipée les écarts éventuels entre les besoins de compétences et d’emplois de l’entreprise (en terme d’effectifs et/ou de qualifications) au regard de l’environnement de la branche professionnelle et du plan stratégique de la Direction Générale d’OVE;

– impliquant les salariés dans le cadre d’un projet d’évolution professionnelle.

La démarche de GPEC s’identifie dès lors en trois étapes :

  1. Analyse stratégique des activités et de l’environnement d’OVE
  2. Impacts prévisibles sur l’emploi et les compétences
  3. Ensemble d’outils ou de pratiques de gestion accessibles à OVE

L’étape 1 (analyse stratégique) et l’étape 2 (impacts sur les emplois et les compétences), font l’objet d’orientations triennales de GPEC.

L’étape 3 est la documentation des outils et des pratiques de GPEC.

La réunion des trois étapes constitue le dispositif de GPEC à OVE.

  • Le dispositif triennal de GPEC : orientations et outils

Les orientations politiques de GPEC à la Fondation OVE, pour la période triennale actuelle 2018-2020, sont présentées dans un document largement diffusable que vous trouvez plus bas.

Le souci d’anticipation des évolutions des emplois et des compétences se traduit également par une obligation triennale de négociation entre les partenaires sociaux de l’entreprise, négociation qui a donné lieu à un accord d’entreprise à la Fondation OVE.

Cet accord d’entreprise présente un ensemble d’outils privilégiés et accessibles à la Fondation OVE de GPEC permettant d’accompagner l’évolution des emplois et des compétences et d’en maîtriser les impacts auprès des salariés.

Le dispositif de GPEC au sein de la Fondation OVE est présenté dans le document ci-dessous. Il est composé d’une première partie sur les orientations de GPEC, et une seconde sur les outils de GPEC mobilisables.

DISPOSITIF DE GPEC 2018-2020 : ORIENTATIONS ET OUTILS