~ SOYEZ LES BIENVENUS SUR LE BLOG DU DISPOSITIF SURDITE ET TROUBLES DU LANGAGE D’OVE ~ NOUS VOUS SOUHAITONS A TOUS UNE BONNE JOURNEE ~

Jan 112016
 
Sanstitre2

 

L’institut Jean Lonjaret, anciennement CROP de Châtillon, a fermé ses portes le 23 décembre après plus de 59 ans d’activité ; l’établissement avait accueilli les premiers enfants sourds le 17 novembre 1956.
Pour honorer cette belle histoire, une soirée souvenirs a permis de réunir, fin novembre, d’anciens élèves et professionnels.
Plus de 150 personnes ont répondu présents, reçus dans le château illuminé de mille lumières.
Yves Béroujon a retracé les différentes étapes qui ont marqué la vie du site, puis ont suivi des témoignages émouvants et poignants d’anciens élèves: certains n’étaient pas revenus depuis les années 60…!!! Marc et Martine, présents en 1956 à l’ouverture de l’établissement, se sont reconnus sur la grande photo, ornant le mur d’entrée de l’institut, où sont attablés 2 enfants, avec autour d’eux, Mme Borel Maisonny, Mr Lonjaret et Mr Ramel. (voir ci-dessous)
Jusque tard dans la soirée, photos, films ont permis à chacun de partager des souvenirs.
Oui… une grande fête qui clôture une belle histoire !

 

Sanstitre5     Sanstitre4

 

Sanstitre3     Sanstitre1
Sep 042015
 

Découvrez le dernier exemplaire du journal des jeunes de la classe externalisée de l’Institut Lonjaret au collège de Châtillon d’Azergues :

Cliquez sur le journal ci-dessous et bonne lecture.

Sep 042015
 

Jeudi 25 juin 2015 a eu lieu la fête de l’électricité, qui clôturait un an de travail dans les classes autour du projet Recy-Lum sur le Développement Durable et les Économies d’Énergie.

Chemin electricité  2modif                 jeu main chaude 3 modif

Les élèves ont exposé leur travaux en Arts visuels, inspirés du peintre Raoul Dufy.
Ils ont également exposé des jeux électriques réalisés en classe (fil chaud, quizz, brosse-toupie, éolienne solaire, mémory…) et bien d’autres panneaux aussi instructifs qu’esthétiques.

 

panneau AV 3 modif          panneau B Franklin modif

 

L’après midi s’est terminée par un quizz géant organisé par une classe et auquel ont participé dans la bonne humeur tous les élèves… et un goûter apprécié de tous.

 

jeu quizz 2 modif   QUIZZ 3 modif

 

Nous remercions les enseignantes de l’Institut qui ont travaillé toute l’année à ce beau projet, ainsi que l’association RECY-LUM point de départ de ce beau défi citoyen et écologique.

Jeux électriques modif Magali, coordinatrice pédagogique

Juin 042015
 
Découvrez le nouvel exemplaire du journal des jeunes de la classe externalisée de l’Institut Lonjaret au collège de Châtillon d’Azergues :

Cliquez sur le journal ci-dessous et bonne lecture.
Avr 302015
 

Mercredi 1er avril 2015, les élèves des groupes d’adolescents de l’Institut Jean Lonjaret sont allés rencontrer le 1er adjoint au maire de Châtillon, Monsieur Charles Bonnard, dans le cadre du projet Recylum.

Le projet Recylum est un ensemble de défis1 à réaliser sur le recyclage des ampoules basse-consommation. Le recyclage de ces ampoules permet de financer les projets de l’association Électriciens sans frontière qui installe des moyens d’éclairage dans des pays en voie de développement (Togo, Pérou, Bénin, Burkina Faso…).

 

Mairie1

 

Les élèves ont posé diverses questions à l’élu sur le recyclage des ampoules de la commune.

 

Mairie2

 

Questions / réponses:

1/ Est-ce que vous avez un employé qui change les ampoules ?

La commune a un agent de service technique qui change les ampoules de la commune dans les bâtiments comme l’école, la mairie, la bibliothèque, le foyer social… Pour la salle des fêtes, la commune fait appel a une entreprise parce que les lumières sont hautes et l’agent de service technique n’a pas le droit de monter à l’échelle pour des raisons de sécurité.

2/ Est-ce que vous utilisez des ampoules basse-consommation ?

La commune participe à une démarche appelée  »Agenda 21 » qui a pour objectif de mettre en place des actions de protection de l’environnement. Parmi ces actions, il y a l’objectif de changer les vieilles ampoules de la commune au fur et à mesure par des ampoules à économie d’énergie. Actuellement, 85 ampoules de lampadaires ont été changées. Le coût de cette installation est de 700€ par lampadaire.

3/ Est-ce que les lampadaires sont allumés toute la nuit ?

Dans certains quartier du village, les lampadaires ne sont pas allumés toute la nuit, ils sont éteints de 23 heures à 6 heures du matin. La commune travaille avec le SYDER (Syndicat d’énergie du Rhône) qui gère l’éclairage public. Ils réfléchissent ensemble aux actions à mener pour faire des économies d’électricité, comme par exemple l’installation d’horloges avec un minuteur sous chaque lampadaire.

4/ Combien d’ampoules utilisez-vous pour éclairer le village ?

La commune utilise 480 ampoules pour l’éclairage public extérieur (centre du village+12 hameaux).

Pour les bâtiments communaux la commune ne connaît pas le nombre exact mais le nombre est estimé à 1000 ampoules.

5/ Où vont les ampoules usagées ?

La commune recycle les ampoules usagées en les mettant dans un carton. Dès que le carton est plein , les employés de la commune emmènent ces ampoules à la déchetterie.

 

Mairie3

 

Au cours du mois de mai, les élèves de l’Institut Jean Lonjaret vont déposer en mairie et dans les commerces du village des boites où chaque habitant pourra déposer ses ampoules basse-consommation usagées.

Merci pour votre participation !

 

 

 Article écrit par les élèves des

groupes ados de l’Institut Jean Lonjaret

1Les défis en ligne sur http://www.malampe.org/

Déc 192014
 

Le samedi 13 décembre 2014, les enfants accueillis à l’Institut Jean Lonjaret, leurs parents et les professionnels de l’établissement se sont réunis sur le site de Châtillon pour fêter Noël.

image1

Au total, 140 personnes étaient présentes pour partager un repas convivial et assister à la remise des cadeaux achetés par l’association des parents.

 

image2

Un grand merci à l’équipe des services généraux, cuisinier, personnel d’entretien, pour leur efficacité et leur investissement !

 

image3

L’équipe d’entretien (presque) au complet.

Oct 242014
 

Papier Recyclé

Lundi 13 octobre 2014, quelques jeunes des groupes ados de l’Institut Jean Lonjaret (Florian, Patrick, Marissa, Anthony et Lætitia) et leur enseignante ont décidé de fabriquer du papier recyclé. Cette expérience est la suite d’un travail sur le tri sur les déchets effectué en sciences.

Pour fabriquer le papier recyclé :

  • ils ont déchiré les papiers et cartons issus des poubelles de la classe,

  • ils ont rajouté un peu d’eau tiède et ont mixé avec un mixeur.

Après certains jeunes ont choisi de mettre du colorant dans la pâte obtenue pour donner de la couleur à leur papier.

Puis ils ont étalé la pâte dans un cadre avec un tamis et laissé sécher jusqu’à obtenir une belle feuille de papier recyclé.

Article rédigé par :

Lætitia M.

Pour visualiser ou télécharger la notice de fabrication du papier recyclé, cliquez sur le lien suivant : Notice fabrication papier recyclé

Oct 232014
 

Cette année 2014-2015, les jeunes de l’IJL (Institut Jean Lonjaret) participeront à RECY-LUM, une action de sensibilisation des élèves d’écoles et de collèges sur l’importance du recyclage des lampes et la préservation des ressources naturelles.

 

Comme il y a deux ans, avec le projet TERRE et le concours École Fleurie (pour lequel l’établissement avait été récompensé), les professionnels de l’IJL se mobilisent autour des enseignants pour faire passer les élèves de la connaissance à l’action, grâce à des travaux concrets et des défis simples et ludiques à relever.

 

En participant au défi RECY-LUM, l’IJL soutient les projets d’électrification de 15 écoles dans 3 pays africains.

 

Pour plus d’information : http://www.malampe.org/defi-recy-lum/

Juil 102014
 

TheatreLSF

 

Le comédien sourd, Anthony Guyon, est intervenu lundi 26 mai, mercredi 18 et lundi 23 juin auprès du groupe Horizon de l’Institut Jean Lonjaret pour les initier aux joies du théâtre. Les 9 jeunes dont 4 filles et 5 garçons âgés de 17 à 22 ans se sont vus proposer plusieurs exercices pour leur permettre d’avoir une approche globale de cet art qu’est le théâtre. Écoute des autres, prise de confiance, corps en mouvements et travail de l’imaginaire ont été les maîtres mots de ces séances riches en échanges. Le rire était au rendez vous.

 

Anthony a interprété des histoires en LSF pour clôturer les séances. Il nous a fait profiter de son talent en nous présentant un conte sur des animaux qui s’entraident pour échapper aux flammes d’un incendie de forêt et « Les 3 petits pingouins », variante du célèbre « Les 3 petits cochons ».

 

Son jeu très détaillé nous a permis de bien comprendre les différentes actions qui rythmaient les petites pièces de théâtre.

 

TheatreLSF1

 

Au fil du temps, les jeunes ont su faire preuve de confiance en eux. Ce n’est pas forcément facile pour des gens de leur âge de se « lâcher », de ne pas craindre le jugement des autres participants. Certains, plus en retrait que d’autres, ont même volontairement participé aux exercices avec enthousiasme. Les séances ont fait rimer rire avec plaisir.

 

Groupe Horizon de l’IJL