~ SOYEZ LES BIENVENUS SUR LE BLOG DU DISPOSITIF SURDITE ET TROUBLES DU LANGAGE D’OVE ~ NOUS VOUS SOUHAITONS A TOUS UNE BONNE JOURNEE ~

Juil 232019
 

Mercredi 29 mai, David et moi avons fait une information audition dans ma classe de 5ème au collège Pierre Termier à Lyon. C’était la première fois que je prenais la parole devant la classe pour parler la surdité.

Trois semaines avant, on a commencé à préparer ensemble. On a fait un diaporama avec différentes images pour montrer : les niveaux de surdité, les appareils auditifs qu’on peut utiliser, la Langue des Signes Française (LSF), le Langage Parlé Complété (LPC) et comment protéger ses oreilles du bruit. 

Puis on s’est réparti les tâches. David a préparé les photocopies d’un quizz pour donner à chacun de mes camarades et a apporté des bouchons d’oreilles pour faire un atelier. Moi j’ai préparé un petit texte pour parler de mon ressenti en classe et au quotidien.

La professeure de français nous a laissé une heure de son cours pour faire cette présentation.

Le jour de l’exposé, j’étais un peu stressée de parler devant la classe mais ça ne se voyait pas trop. On devait faire une intervention d’une heure mais devant les questions nombreuses, ça a duré deux heures. Je pense que ça a plu à tous les élèves de la classe. Mes camarades étaient très curieux. Ils ont posé des questions très intéressantes : comment je me sens dans la classe ? Quel est le degré de ma surdité ? à quoi sert le micro HF en classe ? qu’est ce qui se passe si je remets mes appareils quand je suis mouillée après la douche ?

Personnellement, ça m’a appris beaucoup de choses que je ne connaissais pas : ce qu’est le Langage Parlé Complété (LPC), ce qui se passe dans notre oreille quand on n’entend pas, et qu’il y a différentes langues des signes dans le monde. Je suis contente d’avoir pu parler pendant deux heures devant ma classe. C’était stressant mais j’ai réussi à le faire. Les élèves font toujours autant de bruit en classe et c’est encore difficile pour moi. Mais je pense qu’il faudra leur réexpliquer plusieurs fois encore. Il faut du temps pour changer les habitudes…   

Diana D’ettorre

Mar 222018
 

Nick Youngson CC BY-SA 3.0 Alpha Stock Images

 

Les 5° du collège du Plan du Loup sont allés voir une pièce de théâtre sur le thème du respect.

Quelques semaines plus tard, suite à une réflexion d’une jeune, nous avons reparlé de cette pièce et un débat s’est ouvert au sein de notre groupe de langage, sur les différentes formes de respect.

En voici quelques échos :

La pièce de théâtre parle « du respect » au début, ils disaient des gros mots après il avait son portable au Collège et en plus c’était interdit. Et le garçon rigole bizarrement et il était amoureux de Julie la jolie fille. Le respect des objets c’est-à-dire de ne pas prendre les affaires des autres et de les jeter ou de les casser.Le respect du code de la route c’est-à-dire de s’arrêter quand le feu est rouge: si on ne s’arrête pas on va avoir une amende qui coûte très cher. Le respect de la loi c’est-à-dire de ne pas voler des bijoux, des sacs, de l’argent. C’est interdit d’assassiner ou de tuer des étrangers, des personnes âgées et des gens de tout le paysA mon avis, le respect est très important pour les élèves et pour les personnes. Je trouve que le respect de la loi est utile, les policiers arrêtent les voleurs et les assassins.

C.D.

 

La pièce de théâtre était sympa. J’étais choquée car l’adolescent a dit des gros mots. A la fin les acteurs se sont assis et nous ont laissé le micro pour poser des questions. Je n’ai pas posé de questions. J’étais assise à côté de C. et il faisait un peu froid.

Je vous présente plusieurs sortes de respects :

  • D’abord on commence par le respect des objets Exemple : Ne pas écrire sur les murs.
  • Ensuite on apprend le respect des adultes Exemple : Obéir aux parents.
  • En primaire, on nous inculque le respect de l’horaire Exemple : Il faut être à l’heure en orthophonie
  • Puis on découvre le respect de la nature Exemple : Ne pas mettre les déchets dans la nature ou par-terre
  • Enfin, quand on grandit, on doit avoir le respect de la loi Exemple : Respecter le code de la route                                                                                                                 

Conclusion :

Le respect est une règle à respecter très importante. Il faut respecter tout le monde même les objets et la nature. Le théâtre a fait comprendre à tous ceux qui étaient au théâtre qu’il faut accepter les gens comme ils sont.

D.Z.

 

Je vais vous parler des marques de respects dans la vie :

  • Respect de la loi :

D’abord, il faut respecter la limitation de vitesse car si on roule à plus de 75km/h, il peut y avoir des accidents. Ensuite, il faut rouler attentivement. Et enfin, il faut s’arrêter au feu rouge.

  • Respect de la nature :

Premièrement, on ne jette pas les ordures dehors, il faut les jeter dans des poubelles car les sacs plastiques, c’est dangereux pour les animaux. La nature est importante pour la vie des humains et des animaux.

  • Respect de la façon de s’habiller :

Même s’ils s’habillent n’importe comment, on ne doit pas les insulter. Ils ont leurs droits, on ne va pas se disputer pour des habits, car si on était à leur place, on saurait que c’est méchant et insultant.

  • Respects des personnes :

D’abord, il faut respecter comment il est, même s’il est gros, ou laid, peu importe ; ce n’est pas bien de l’insulter. Et enfin, si c’était vous, vous n’aimeriez pas qu’on se moque de vous.

En conclusion :

Le respect est important pour les gens car plus vous respectez les personnes, plus elles vous aimeront, et ça vous facilitera les choses dans la vie, vous serez heureux. 

S.K.

 

Fév 122018
 
 
 
 
Depuis septembre 2016, Bilel et Ryadh sont en classe externalisée au collège Charcot. Ils ont cours dans une classe à part et rejoignent leurs camarades de 5 ème SEGPA durant quelques heures par semaine.
Dans le cours d’éducation musicale, la compétence « réaliser des projets musicaux d’interprétation » a été adaptée à des élèves sourds en proposant l’apprentissage de quelques chansons signées. 
Ce projet de « chansignes » ayant intéressé la directrice de l’école Berlioz, Bilel et Ryadh iront apprendre ces chansignes aux élèves de l’école Berlioz au printemps 2018.
 
 

 

Jan 192018
 
 
La SEES Champagnat est membre du comité handicap Lyon 9, qui s’occupe de traiter de l’accessibilité et des questions liées au handicap dans le 9ème arrondissement de Lyon.
Par cet intermédiaire, et à l’occasion du Téléthon, un stand de vente de gâteaux et boissons chaudes a été proposé, le mercredi 22 novembre 2017, communément par 4 établissements médico-sociaux situés à Lyon 9ème : Le CAJ Providence, le Foyer Providence (ALGED), le CAJ Castilla (ARIMC) et la SEES Champagnat (Fondation OVE).
 
Pour la SEES Champagnat, les gâteaux avaient été préparés par plusieurs groupes d’enfants et adolescents. Plusieurs groupes de la SEES se sont rendus lors de cette matinée du 22 novembre, en relais, sur la place de la mairie de Lyon 9ème pour participer à cette vente qui a rapporté 184 euros.
 
Un grand merci aux jeunes et aux professionnels qui ont mené à bien cette action, en lien avec la mairie de Lyon et les autres acteurs du handicap sur l’arrondissement.
 
Déc 042017
 

Dans le cadre de l’objet d’étude « Du côté de l’imaginaire » en première année de Baccalauréat Professionnel, voici l’histoire fantastique qu’a imaginée un élève à partir de cette œuvre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un jour, j’étais avec ma famille pour faire un tour de vélo dans la forêt de Champagny-en-Vanoise. Il faisait très beau et il n’y avait pas de nuage. Puis, une ombre passa devant nous. Soudain, une énorme bête apparut juste devant nous. Elle faisait au moins quatre mètres de haut. Son visage rond et poilu était entouré de dix pattes gigantesques et deux énormes dents pointues semblaient prêtes à nous croquer. Cette chose était très bizarre. J’avais très peur, j’étais terrifié qu’elle nous dévore ! J’avais les mains qui tremblaient. Nous partîmes très vite en vélo car nous étions affolés d’horreur.

 

M.B

Nov 272017
 

Sur l’année scolaire 2016-2017, dix lycéens du SSEFS ont participé à un groupe qui avait pour thème le développement durable. A raison d’une heure par semaine en sous-groupes (selon le niveau et le lieu de scolarisation) et à travers trois sorties thématiques communes, ils ont découvert plusieurs aspects du développement durable : l’agriculture, les déchets et le tri, les économies d’énergies, les transports… Ainsi sensibilisés en tant que citoyens, ils ont également compris et appris du vocabulaire, des concepts, des situations ; ils ont échangé entre eux, se sont expliqués des notions, ont argumenté leur point de vue ; et ils ont réalisé des écrits sur différents thèmes.

Dans le livre ci-dessous, vous trouverez :
– Une carte mentale qui retrace tous les thèmes abordés (groupe lycée professionnel)
– Une explication de ce que sont les gaz à effet de serre (par un élève de 1ère S)
– Un résumé du chapitre 1 du film Demain (par des élèves de 2nd générale)
– Une visite en images de deux types de jardins citadins (jardin familial et jardin partagé) visités ensemble en octobre à Lyon (par une élève de CAP)
– Des jeux pour sensibiliser aux éco-gestes au quotidien (prêtés par l’association Hespul) (regroupement en février)
– Un compte-rendu de la sortie « modes doux » dans Lyon en juin (par une élève de Terminale)

Ce groupe a été riche tout au long de l’année, et nous comptons poursuivre l’expérience l’année prochaine, avec un autre thème.
Odile, Brigitte, Françoise et Isabelle, orthophonistes, et Romain, enseignant spécialisé

 

 

 

Vous pouvez télécharger le document au format PDF en cliquant sur le lien ci-après :

Developpement_durable

 

 

 

Oct 162017
 

Nous sommes deux élèves sourds intégrés en 3° au collège P. Picasso à Bron. En orthophonie, nous avons étudié la chanson d’hommage à Paul Walker décédé en 2013. Le dernier film de la série Fast and Furious a intégré  un  clip  très émouvant fait par son très grand ami Vin Diesel.

Les paroles et la musique de la chanson « See you again » nous ont beaucoup touchés. Elles rendent sensibles le sens de l’amitié qui peut être forte , qui engage deux personnes, qui est vraie et qui dure pour toujours au-delà du destin.

« Ce qui m’a marqué c’est l’amitié entre Vin Diesel et Paul Walker qui ne s’est pas perdue qui dure toujours malgré la mort de l’acteur. »

Merwan

 

 

« J’ai bien aimé la chanson , les chanteurs dans le clip et aussi le film lui-même avec le passage du clip. L’amitié entre Vin et Paul ne s’est pas perdue… »

                                                                                                                                                                             Yasmina

 

Sep 212017
 

Bonjour, nous sommes deux élèves sourds intégrés en classe ULIS au collège P. Picasso à Bron. Nous aimerions vous faire partager notre passion pour les Musical.ly. Ce sont de très courtes création vidéo comme une petite chorégraphie de danse. Ce qui est amusant c’est le choix des vitesses utilisées pour enregistrer les vidéos. Il faut non seulement connaitre parfaitement les paroles des chansons souvent en anglais, mais surtout être parfaitement en rythme ensemble. Nous avons appris à comprendre les paroles des chansons, étudiés aussi les textes en orthophonie. Alors, Regardez les artistes !
# Merwan et Sheila #

 

 

Juil 132017
 
 
 
 
 
 
Un concours de cuisine a été organisé par la Fondation OVE. Taissir et Ophélie, hébergées aux Appartements Jean Lonjaret (Charcot) y ont participé et sont arrivées 3ème sur 5 avec leur réinterprétation du fameux « café gourmand ».
Un grand bravo aux filles, à toute l’équipe et à Aline, stagiaire, qui les a accompagné dans ce projet.