VIGIPIRATE Consignes ARS Actualisées au 15 décembre 2015

Dans les circonstances actuelles, le niveau de vigilance est maintenu. Les services de l‘Etat doivent disposer des remontées d’informations concernant les évènements qui se passent sur le territoire. Cette connaissance se traduit notamment par :

1- Une remontée des signaux « faibles » : Les informations relatives à toutes les violences physiques ou verbales, à connotation confessionnelle, raciste ou antisémite, les tags, les mails et tweets proférant insultes ou menaces, les signes de radicalisations des comportements des personnels ou visiteurs doivent être signalés simultanément aux forces de l’ordre locales et au service du HFDS des ministères chargés des affaires sociales (boite fonctionnelle : hfds@sg.social.gouv.fr).

2- Une remontée des attaques sur les systèmes d’informations : L’ensemble des sites français étant menacés, il est nécessaire de rendre compte des attaques de tous types qui se sont produites (ssi@sg.social.gouv.fr). Les informations données dans le mail du 23 décembre restent valables et notamment l’application des mesures contenues dans le guide d’hygiène informatique : vérifier la robustesse et changer régulièrement les mots de passe, appliquer les mises à jour des serveurs, des postes de travail et des applications, sensibiliser les utilisateurs à la possible réception de messages électroniques piégés. Par ailleurs, vous trouverez sur le site de l’ANSSI, une note d’information sur les dénis de service : http://www.cert.ssi.gouv.fr/site/CERTA-2012-INF-001/index.html.

Complément Direction Générale OVE : Cette remontée via ces adresses nouvelles n’exonère pas le directeur de rédiger un EIG (Situation exceptionnelle voire d’un signalement selon la procédure OVE)  avec envoi sur les mails « alerte » des ARS ou des CG ainsi que eig@fondation-ove.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.