L’association AMA Diem

logo AMA Diem

L’association AMA Diem accompagne des personnes jeunes atteintes par la maladie d’Alzheimer (et maladies apparentées) et leurs familles.

Ses valeurs sont les suivantes :

– Reconnaître que « la personne malade » est une personne avant d’être un « malade » ayant eu, et ayant encore, une vie, des désirs. Écouter les désirs et être attentif aux besoins de la personne accompagnée,
– Prendre toujours en compte les forces et les capacités de la personne plutôt que ses déficits,
– Proposer une approche globale tenant compte de tous les besoins de la personne (physiques, psychologiques, social, affectif et économique) et éviter de fragmenter les réponses,
– Avoir une volonté forte d’expérimenter de rechercher les modes de fonctionnement qui soient le mieux adaptées aux diversités des situations,
– Organiser le fonctionnement de la « Maison » comme une Maison familiale, non institutionnelle,
– Respecter le rythme de chacun ; proscrire les horaires figés,
– Éviter toute règle absolue et rigide par une organisation souple permettant d’accueillir les imprévus,
– Le droit aux risques : ils sont identifiés, documentés et partagés par tous. Assurer la liberté d’aller et venir et la sécurité des personnes, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur des maisons, la liberté ne devant pas être sacrifiée à la sécurité,
– Préserver la dignité de la personne. Respecter la vie privée l’intimité de la personne accompagnée. Se soucier de sa présentation en l’aidant à prendre soin d’elle (esthétique corporelle, vestimentaire). Respecter la spiritualité de chacune des personnes et lui permettre de la vivre,
Construire « une communauté de vie fraternelle » entre les personnes accompagnées, le personnel, les familles, les bénévoles, tous participant à la vie et aux tâches quotidiennes de la Maison,
– Maintenir un lien fort avec l’entourage et les aidants proches en leur permettant notamment de venir à tout moment (pour passer un moment, manger, dormir, participer à la vie quotidienne, se faire aider),
– Assurer un parcours d’accompagnement personnalisé en fonction des besoins de la personne en proposant différents services, du domicile jusqu’aux Maisons, en passant par l’accueil de jour, l’accueil en soirée, l’accueil temporaire….
– Recruter et animer une équipe de personnes polyvalentes, sans compartimentation rigide des tâches et permettant une constance d’approche quel que soit le moment, la personne accompagnée et l’équipe. Former le personnel à la philosophie et aux méthodes d’AMA DIEM (le modèle de référence étant l’approche de CARPE DIEM),
– Organiser le fonctionnement et la formation afin que tout le personnel intervenant dans la maison puisse être au service des personnes accompagnées,
– Organiser les espaces pour faciliter en priorité la vie des personnes accompagnées et non pas celle du personnel,
La médication n’est pas utilisée comme moyen de contrôle et ne sert jamais à remplacer des accompagnements humains. Éviter au maximum le recours aux médicaments psychotropes en proposant des solutions alternatives,
– Assurer l’accompagnement jusqu’au bout si possible, par un personnel souple, polyvalent, formé et motivé,
– Proposer des loisirs et permettre aux personnes accueillies de participer à la vie quotidienne des maisons,
– Œuvrer pour que la personne garde une place dans la société et notamment dans la cité, dans le quartier. Intégrer la maison de façon forte, active et dynamique dans la commune, le quartier en faisant un lieu de vie ouvert sur l’extérieur (participation à la vie sociale, culturelle, solidaire).

Le rôle de l’association AMA Diem dans la vie des maisons :

– l’ « animation » d’activités au sein de la maison et la participation bénévole à la vie de la maison,
– la participation à l’ouverture sur l’extérieur, lien avec la ville de Crolles et les associations locales,
– la préparation de l’admission, le lien « en amont », l’invitation de personnes et/ou familles à la maison,
– le partenariat entre les Maisons et le Centre de Ressources de l’association, l’organisation de formations internes (personnel OVE) et externes,
– la réalisation de conférences et/ou de journées d’étude,
– le droit d’interpellation la direction sur le fonctionnement de la maison, via le comité de pilotage,
– les communications sur le projet, notamment auprès des politiques et tutelles.