Extension de l’épidémie de rougeole en France

Nous vous avons informé courant février 2018 d’une alerte sanitaire concernant la rougeole sur le territoire national. L’épidémie continue sa progression. Ainsi, plusieurs foyers épidémiques de rougeole ont été signalés en France (59 départements touchés).

En région Auvergne-Rhône-Alpes, le nombre de cas de rougeole signalés annuellement augmente régulièrement depuis 2015. Cette situation témoigne d’une circulation active du virus en raison d’une couverture vaccinale insuffisante. L’accélération du nombre de cas déclarés depuis les deux dernières semaines fait craindre une épidémie de grande ampleur.

Pour rappel :

  • La rougeole est une maladie potentiellement grave à l’origine de formes sévères (atteintes respiratoires et neurologiques) entrainant des hospitalisations voire des décès en particulier chez le jeune enfant et l’adulte non vaccinés ;
  • La rougeole doit donc conduire systématiquement à l’isolement de la personne accueillie dans votre établissement ou un arrêt de travail s’il s’agit d’un salarié pendant la période de contagiosité dès que le diagnostic est suspecté ;
  • La rougeole est une des maladies virales parmi les plus contagieuses. La transmission se fait par voie aérienne, le plus souvent par exposition directe avec un malade et une personne infectée. Il n’existe pas de traitement curatif de la rougeole. La vaccination est le seul moyen de se protéger en s’assurant d’avoir reçu 2 doses de vaccins conformément au calendrier vaccinal en vigueur. A défaut après une exposition au virus, la vaccination administrée dans les 72 heures suivant un contact avec un malade peut empêcher la survenue de la maladie chez une personne non vaccinée antérieurement. Elle peut être préconisée même si ce délai est dépassé.

Pour vous aider à promouvoir la mise à jour des vaccinations des personnes que vous accueillez, de vos salariés et des familles et à informer les professionnels chargés de mettre en œuvre sans délai les mesures adéquates en cas de suspicion de rougeole dans vos structures (médecine du travail/médecin établissement/hygiène…) :

  • Une lettre d’information générale à destination des usagers/familles/salariés les incitant à mettre à jour leurs vaccinations ;
  • Deux affiches d’information sur la rougeole (« Suis-je protégé contre la rougeole ? »/ « J’ai été exposé à la rougeole : que faire ? ») ;
  • Une conduite à tenir ;
  • Un aide-mémoire vaccination à destination de ces professionnels concernés rappelant la nécessité d’un signalement des cas en urgence à l’ARS, les mesures d’éviction et d’hygiène adéquates ainsi que la réalisation d’une vaccination préventive des personnes exposées si nécessaire.

Ces documents sont disponibles en cliquant ICI.

Adaptation de la posture VIGIPIRATE « Printemps 2018 »

La posture VIGIPIRATE « Printemps 2018 » est active à compter du 1er mars 2018. Elle s’applique, sauf événement particulier, jusqu’au 13 juin 2018.

Dans un contexte de menace terroriste qui demeure à un niveau élevé, cette posture met l’accent sur :

  • la sécurité des transports collectifs de personnes, plus particulièrement lors des vacances scolaires et universitaires et des périodes de ponts qui ponctueront le mois de mai 2018 ;
  • la sécurité des lieux à forte fréquentation (espaces de commerces, sites touristiques) et des lieux de divertissement (stades, salles de concert, cinémas) ;
  • la sécurité des bâtiments publics (services publics, locaux associatifs ou politiques, écoles et universités, etc.) et des établissements de santé, médico-sociaux et sociaux ;
  • la vigilance autour des grandes célébrations religieuses de printemps ;
  • la protection des systèmes d’information face au risque d’attaques cybernétiques.

Il est rappelé aux  ESMS  de bien veiller à mettre en œuvre leur stratégie de protection (retranscrite dans la Fiche Sécurité du Plan Bleu), en s’appuyant sur les recommandations émises dans l’instruction /HFDS/DGCS/2017/219 du 26 juillet 2017 relative aux mesures de sécurisation dans les ESMS.