MESSAGE ARS – Tension aux urgences

Nous relayons ci dessous un message de l’ARS au sujet des épidémies en cours :

grippe

« Comme vous le savez certainement, en raison des épidémies de grippe et de gastro-entérite, de nombreux établissements hospitaliers  sont sous tension.

Sauf élément de gravité majeure, je vous remercie d’assurer la prise en charge des malades dans votre établissement, en favorisant au maximum les soins ambulatoires  et  en ne recourant à l’hospitalisation que pour les situations d’urgence le nécessitant.

Il est en effet important de permettre aux établissements  hospitaliers   de pouvoir accueillir dans les meilleures conditions les nouvelles personnes qui leur sont adressées.  

Pour mémoire, je vous rappelle   les mesures de prévention à mettre en œuvre pour limiter au maximum la contamination des personnes ainsi que  la possibilité de délivrer aux  personnes malades  du tamiflu. ( mesures détaillées en pièces jointes et message de la DGS du 23/1/2015 ci-après) »

télécharger le document : mesures préventives période hivernale

 

 

Message ARS Grippe

L’Institut de Veille Sanitaire (InVS) signale une activité forte en métropole de la grippe saisonnière. Notre région est depuis 2 semaines en phase d’épidémie.

Les cas de grippe recensés à ce jour sont dus principalement à la circulation de virus A(H3N2) antigéniquement variants par rapport à la souche vaccinale. Cette souche A(H3N2) est connue pour être à l’origine des complications sévères chez les personnes fragiles et particulièrement chez les personnes âgées. Les données actuelles de surveillance montrent en outre une hausse de la mortalité toutes causes confondues depuis la semaine 02. Elle concerne essentiellement les personnes âgées de 85 ans et plus.

Pour les personnes ciblées par la vaccination grippale saisonnière, la direction générale de la santé rappelle l’intérêt de la vaccination qui demeure efficace sur les autres souches, même en début de phase épidémique. La campagne nationale de vaccination a été prolongée jusqu’au 28 février 2015 : http://www.sante.gouv.fr/prolongation-de-la-campagne-de-vaccination-contre-la-grippe-il-n-est-pas-trop-tard-pour-se-faire-vacciner.html

Les collectivités de personnes fragiles sont particulièrement concernées et il est important d’identifier rapidement les premiers cas pour mettre en place dans les plus brefs délais les mesures barrières et les traitements afin de contrôler la transmission du virus grippal.

L’utilisation précoce (dès les premières 48 heures) des traitements antiviraux pour les personnes fragiles symptomatiques a mis en évidence chez ces patients une réduction de la durée d’hospitalisation, de la durée de la maladie ainsi que des formes sévères. La décision de mettre en place ce traitement ne doit pas attendre la confirmation virologique du diagnostic.

Quelques documents utiles :

– le bulletin épidémiologique grippe de l’InVS, http://www.invs.sante.fr/Dossiers-thematiques/Maladies-infectieuses/Maladies-a-prevention-vaccinale/Grippe/Grippe-generalites/Donnees-de-surveillance/Bulletin-epidemiologique-grippe.-Point-au-4-fevrier-2015

– le Point Epidémio de la Cellule de l’InVS en région Rhône-Alpes, http://www.ars.rhonealpes.sante.fr/fileadmin/RHONE-ALPES/RA/Direc_sante_publique/Veille_Gestion_Alertes_Sanitaires/CIRe/Acrobat/PE/point_epidemio_2015-02_S03-04.pdf

– la conduite à tenir devant des infections respiratoires aigues basses dans les collectivités de personnes âgées qui peut s’appliquer aux collectivités de personnes fragiles http://www.ars.rhonealpes.sante.fr/fileadmin/RHONE-ALPES/RA/Direc_sante_publique/Veille_Gestion_Alertes_Sanitaires/CIRe/Documents/Epidemies_en_EHPAD/IRA/2012_juillet_Rapport_HCSP.pdf 


l’avis du Haut Conseil de la Santé Publique du 05/03/2012 relatif à l’utilisation des antiviraux en période de circulation du virus grippal A(H3N2) – Hiver 2011-2012 :

http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=256