ALERTE VENT Point de situation 24/12 16 H 30 ARS DTD 69

Message reçu de l’ARS DTD 69 à 16 h 24
Mesdames et messieurs les directeurs d’ESMS du Rhône,
 La préfecture du Rhône vient de nous transmettre les éléments suivants concernant la situation météorologique sur le département :
Point de situation météo:Météo France: Le vent est actuellement de 80- 100 km/h en rafale (sauf col des Sauvages: 130). Cela devrait rester constant cet après-midi. L’épisode doit s’arrêter en fin de nuit.
La pluie est attendue en début de nuit se renforçant en seconde partie de nuit. Total environ 30 mm d’eau ce qui est inférieur aux durées de retour décennales (50 mm)CG: menues interventions diverses sauf RD 386 vers Givors fermée à la circulation en début d’après-midi. La RD 66 (lac des sapins) a été fermée temporairement.


ErDF: Cellule de crise mise en place. 3000 clients privés d’électricité dans le Rhône, 6700 avec le secteur Nord-Isère, Ain et Loire. Secteurs du Rhône concernés: Givors, Echalas, St-Romain-en Gal, St-Cyr en Gal, Pollionay, Haut-Beaujolais. Des contacts seront pris avec les élus. SDIS prévenu.
nous vous remercions de bien vouloir signaler tout impact de cette tempête sur le fonctionnement de votre structure et les mesures correctives prises à l’adresse suivante : ars69-alerte@ars.sante.fr

Alerte Orange VENT pour les ESMS de Rhône Alpes (38,42,69,01)

Nous reproduisons le bulletin régional de suivi transmis par l’ARS – RA ce matin valable pour les 30 heures à venir

Bulletin Régional de suivi.

CENTRE METEOROLOGIQUE INTERREGIONAL DE LYON Bulletin émis le mardi 24 décembre 2013
Type d’événement : Vent.
Evénement en cours.
Fin d’événement le mercredi 25 décembre 2013 à  06h00

Début de suivi pour 3 départements : Isère (38), Drôme (26) et Ardèche (07).
Maintien de suivi pour 4 départements : Haute-Loire (43), Loire (42), Rhône (69) et Ain (01).

Qualification de l’événement :
Forte tempête hivernale durant plus de 30h et demandant une vigilance particulière. Les forces de vent prévues occasionnent toujours des dégâts.

Situation actuelle :
On a déjà relevé à 5 heures ce matin des rafales de 102 à 107 km/h en différents points de Saint Etienne et de 97 km/h à Brindas (69).

Evolution prévue :
Le vent de sud continue toujours de se renforcer en cette fin de nuit et en matinée de mardi. On atteindra des valeurs de tempête toute la journée de mardi, et première partie de nuit de mardi à mercredi.
L’axe de vent le plus fort s’étend des Monts du Vivarais (frontière Haute-Loire/Ardèche) au sud de la Loire, au Lyonnais et au Val de Saône et plaines de l’Ain. Dans ces zones, les rafales atteindront 80/100 km/h en cette fin de nuit (un peu plus tardivement pour l’Ain), et s’intensifieront jusqu’à 100/110 km/h (localement 120 km/h) en journée de mardi, pour ne redescendre en dessous des 80km/h que dans la matinée de mercredi.

Cet axe de vent violent, avec des rafales à 90/110km/h se décale légèrement vers l’est en cours de journée de mardi et dans la nuit de mardi à mercredi, pour gagner également le nord de l’Ardèche, de la Drôme et de l’Isère, et les reliefs exposés des Alpes et du Jura.

A noter qu’en dehors des zones mentionnées, le vent de sud soufflera également fort ailleurs en Auvergne et Rhône-Alpes, avec des pointes de l’ordre de 60/90km/h, localement plus sur les reliefs exposés.

Conséquences possibles :

Vent/Orange

* Des coupures d’électricité et de téléphone peuvent affecter les réseaux de distribution pendant des durées relativement importantes.
* Les toitures et les cheminées peuvent être endommagées.
* Des branches d’arbre risquent de se rompre. Les véhicules peuvent être déportés.
* La circulation routière peut être perturbée, en particulier sur le réseau secondaire en zone forestière.
* [Le fonctionnement des infrastructures des stations de ski est perturbé.]
* Quelques dégâts peuvent affecter les réseaux de distribution d’électricité et de téléphone.

Conseils de Comportement :

Vent/Orange

* Limitez vos déplacements. Limitez votre vitesse sur route et autoroute, en particulier si vous conduisez un véhicule ou attelage sensible aux effets du vent.
* Ne vous promenez pas en forêt.
* En ville, soyez vigilants face aux chutes possibles d’objets divers.
* N’intervenez pas sur les toitures et ne touchez en aucun cas à des fils électriques tombés au sol.
* Rangez ou fixez les objets sensibles aux effets du vent ou susceptibles d’être endommagés.
* Installez impérativement les groupes électrogènes à l’extérieur des bâtiments.

Rappel des recommandations concernant les risques infectieux propres à la période hivernale

Nous reproduisons le message de l’ARS-RA :
Depuis trois semaines nous observons, sur les données du réseau sentinelles, une augmentation progressive du nombre de syndromes grippaux, avec des valeurs proches des valeurs maximales attendues pour la période. 

Dans ce contexte, nous souhaitons vous rappeler les recommandations et les modalités de surveillance à mettre en œuvre au sein de vos établissements   meme si  les reférentiels  actuels concernent  plus les EHPAD, la demarche  de gestion des  épidemies  est similaire .

 

Les recommandations du Haut Conseil de la Santé Publique sur la conduite à tenir devant une ou plusieurs IRA dans les collectivités de personnes âgées ont été mises à jour en juillet 2012. Nous vous rappelons qu’un épisode de cas groupés d’IRA est défini par la survenue de 5 cas en 4 jours parmi les résidents. Cette définition de cas groupés est désormais identique à celle des GEA.

 

Cette fiche de signalement permet également d’effectuer une demande d’appui extérieur qui pourra être fourni soit par l’ARS et /ou la Cire pour une aide à l’investigation, soit par l’Arlin pour tout conseil à la mise en place de mesures de prévention ou pour intervention sur site.

 

La fiche de signalement  est à remplir et à adresser à l’ARS. Un bilan final doit être adressé à l’issue de l’épisode avec cette même fiche.

 

¢  Méthode de diagnostic IRA :

La réalisation de Test Diagnostic Rapide de grippe (TDR) est préconisée. (Visualisation vidéo de la technique de prélèvement)

Rappel : 3 tests minimum pour un épisode d’IRA

Un tableau de fournisseurs de TDR  (actualisé en octobre 2012) est disponible sur le site de l’ARS.

 

¢  Méthode de diagnostic GEA :

5 coprocultures minimum pour un épisode de GEA avec recherche de norovirus

2 coprocultures nécessaires si recherche d’infection à Clostridium difficile

 

¢  Rappel des mesures de prévention

La vaccination antigrippale est la première mesure de prévention.  Elle concerne les résidents mais aussi les personnels, dont la couverture vaccinale est largement insuffisante (16.5% dans les établissements ayant déclaré une épidémie d’IRA lors de la saison 2012-2013 en Rhône-Alpes) ;

Le port du masque est recommandé pour toute personne présentant une toux (résident, professionnel, famille) ;

L’hygiène des mains est à renforcer pendant la période de circulation virale (résident, professionnel, famille).

 

¢  La gestion d’une épidémie doit être inscrite dans le plan bleu de l’établissement.

 

¢  Surveillance des IRA et GEA  :

Afin de permettre l’identification rapide d’épisodes de grippe dans les établissements et la prise de mesures adaptées dans les délais les plus courts, une surveillance continue des cas d’IRA doit être faite. Ainsi, des fiches de surveillance continue, utilisables pour le suivi des IRA et des GEA, sont téléchargeables sur le site le l’ARS. Ces fiches servent également de support pour la réalisation de courbes épidémiques en cas de survenue de cas groupés.

 

La fiche de signalement IRA est téléchargeable sur le site de l’ARS Rhône-Alpes.

La fiche de signalement GEA  est téléchargeable sur le site de l’ARS Rhône-Alpes.

 

Cette fiche de signalement permet également d’effectuer une demande d’appui extérieur qui pourra être fourni soit par l’ARS et/ou la Cire pour une aide à l’investigation, soit par l’ARLIN pour tout conseil à la mise en place de mesures de prévention ou pour intervention sur site.

 

¢  Rappel des bonnes pratiques d’utilisation des anti viraux

 

Avis du Haut Conseil de Santé publique du 9 novembre 2012, relatif  à l’utilisation des antiviraux chez les patients en extra-hospitalier pour le traitement en curatif et le traitement en post-exposition en période de circulation des virus de la grippe saisonnière

 

¢  Numéros utiles

ARS     : 08 10 22 42 62 (numéro unique pour signalement par téléphone 7j/7)

ARLIN  : 04 78 86 49 30 (jours ouvrables de 8h30 à 18h)

            : cclin_antenne_ra@chu-lyon.fr

¢  Sites utiles

InVS : dossier grippe

INRS : fiche grippe

ARS Rhône-Alpes : gestion des épidémies en EHPAD 

CCLIN Sud Est : dossiers EHPAD

 

Pour mémoire, Durant la saison 2012- 2013, 46 épisodes d’infections respiratoires aigües (IRA) ont été signalés à l’ARS, Point épidémiologique thématique IRA/GEA

 

Journée des vigilances ARS

A l’initiative de l’ARS -Rhône Alpes une journée de travail s’est tenue sur le sujet des vigilances, thématique intégrée au domaine de la gestion des risques.

Les intervenants se sont succédés pour dresser un état des lieux des différents domaines de vigilance en Rhône Alpes (Pharmacovigilance, ToxicoVigilance, Addictovigilance, Matériovigilance,…)

Pour la première fois le secteur médico social (secteur handicap) était représenté. OVE a été sollicité pour décrire son schéma directeur GDR.

La journée, à laquelle participait une dizaine de salariés OVE (infirmières, cadres, directeurs,..) a permis de mieux comprendre les enjeux liés à ces questions, les méthodologies appliquées dans le sanitaire et la manière de les décliner dans le secteur médico-social.

Le Dr Durand directeur des soins à l’ARS a indiqué que la mise en place dans le secteur médico-social aurait sans doute l’intérêt d’être pluridisciplinaire ce qui n’est pas toujours le cas dans le secteur sanitaire.

Bientôt sur ce blog un lien avec tous les diaporamas présentés

journéevigilance

Mélanie Tacquard lors de son intervention devant les 250 participants

Groupe de travail EIG… C’est parti

Annoncé lors des réunions GDR, les groupes de travail se mettent en place.

Mercredi 4 décembre s’est tenue la réunion du groupe EIG (évènement indésirable Grave) coordonnée par Mathilde CARRERA directrice de la MECS Eugène CHAVANT

Groupe pluridisciplinaire  il est chargé d’analyse les EIG, IP et signalements remontés à la direction générale en 2013

Après avoir cherché à définir ce que recouvrent ces différents sigles, le groupe s’est mis au travail en vue d’une restitution pour la prochaine journée GDR en 2014.

Ce fut aussi l’occasion de faire un point sur l’état d’avancement du « serious game » (jeu sérieux) destiné à la formation des personnels sur le traitement d’un EIG, d’une IP ou d’un signalement.

photogpeEIG2 photogpeEIG

 

signalement.