Avec les premières neiges, les premières consignes du plan grand froid

Comme chaque hiver, les autorités de contrôle nous rappelent quelques dispositions nécessaires pour assurer la parfaite prise en charge des personnes hébergées au sein de nos structures, particulièrement sensibles aux variations de températures, notamment les plus extrêmes.

Les risques de défaillance électriques (en particulier en cas de fortes chutes de neige) sont réels. Chaque ESMS dispose d’un plan bleu qui traite de cette question. A chacun de nous de veiller à ce qu’ils soient connus de tous les intervenants chacun à leur niveau et pour ce qui les concerne.

Les phénomènes épidémiques infectieux notamment respiratoires ou digestifs sont majorés dans ces périodes. il nous est demandé de veiller à pouvoir faire appel à tout le personnel nécessaire pour assurer les soins adaptés durant ces phases aigües et pendant la période sensible des fêtes de fin d’année. Si les personnes malades relèvent d’une hospitalisation ou de l’avis d’experts hospitaliers, nous devons nous assurer de l’actualisation de la convention conclue avec un établissement de santé référent.

Dans le cas où cette convention ne serait pas signée, vous prendrez contact avec un établissement de santé de votre choix pour mettre en place les liens indispensables préalables à la rédaction d’une convention, qui vous permettront de répondre aux besoins des résidents pour cette période hivernale.

Les foyers d’infections respiratoires aigües (IRA) et de gastro-entérites aiguës (GEA) doivent faire l’objet d’une déclaration obligatoire auprès des services de l’ARS, ils sont régulièrement soumis à un suivi épidémiologique par l’InVS .

Télécharger le guide circulaire de l’ARS : Circulaire guide_plan grand froid

Pour toute information relative aux pathologies ou évènements en lien avec la période hivernale, vous pouvez consulter le site de l’ARS Rhône-Alpes http://www.ars.rhonealpes.sante.fr/ ou celui du ministère de la santé http://www.sante-jeunesse-sports.gouv.fr/grand-froid-risques-sanitaires-lies-au-froid,1532.html ou encore celui de l’INPES  http://www.inpes.sante.fr/

Deux journées de sensibilisation GDR pour les cadres OVE

Ces dernières semaines ont été l’occasion d’ une étape importante dans la mise en place opérationnelle de la politique de gestion des risques à OVE.

Cette thématique, dont la coordination a été confiée à Mélanie TACQUARD, directrice de dispositif  consiste à déterminer la manière dont OVE se positionne en matière de gestion des risques, de mettre en œuvre et d’animer le schéma directeur désormais validé par la Direction Générale et de mettre en place les groupes et thématiques de travail.

Lors de deux journées de travail internes qui ont réunies quelques 150 directeurs, directeurs adjoints, cadres de proximité, médecins, infirmières, assistantes sociales, cadre technique de la direction générale, des interventions de qualité ont permis de mieux comprendre ce que recouvre la Gestion des Risques pour une association comme OVE

Retrouver  l’intervention de Marion GIRER, maître de conférence à l’IFROSS  :Intervention M GIRER

Retrouver  l’intervention d’Eric ZOLLA, directeur général adjoint du CESAP :Intervention E ZOLLA